Sans terres et sans reproches

Film documentaire visa CNC n° 123 407

Synopsis : Un voyage chez les paysans résistants du Quercy, au cœur du parc Naturel des Causses, à l’heure de la mondialisation, de l’industrialisation de l’agriculture et de la baisse du nombre d’installation agricole. Qui se cache derrière nos assiettes et qui s’installe ? Rencontres locales pour le constat d’une guerre mondiale

Images et réalisation: Eric Boutarin et Stéphanie Muzard Le Moing. Tous publics. Durée 52 minutes.

Production: ADDOCS, la Télévision paysanne, l’Atelier des Muses

Musiques

- Denis Mignard

Steve Shehan

Avec le soutien et la complicité de:

- Préface: Christian Vélot

- Jean-Louis Gueydon de Dives, Fondation Terre Humaine

fth logo

- Bernard Cavalié (ULM)

- Steve Shehan, musicien polyinstrumentiste

- Gérard Dupin

- … et l’aide précieuse de quelques citoyens, car en effet, ce film peut être partagé désormais grâce à des souscripteurs !

+ bonus « la loi OGM de l’UMP » 40 minutes: débat avec Frédéric Jacquemart, Membre de la CGB et président de la frapna, avec des élus de la région rhône-alpes UMP…

English version in preparation : Landless and blameless, a journey with Quercy’s resistant farmers

A journey through the eyes of Quercy’s resistant farmers, in the heart of Causses Natural Park, during the time of globalization, industrialisation of farming technics and decreasing number of people entering the farming industry.

Préface de Christian Vélot

Avant de commencer à regarder ce film, asurez-vous que vous avez au moins 52 mn devant vous, car vous ne pourrez faire autrement que d’aller jusqu’au bout. Impossible de décrocher ! On ne peut que se laisser porter. Une véritable cure d’air frais pour les poumons et pour l’esprit, avec des images et une musique qui vous donnent envie de rejoindre immédiatement la résistance de ceux qu’on appelle les « Sans Terres ». Tout y est ! Un cocktail de fraicheur, de bon sens, d’esthétisme et de pédagogie.

Au terme de ce voyage au cœur du Quercy, c’est un étrange mélange de colère et de bonheur qui vous envahit. De colère en raison de l’hégémonie d’une technoculture toujours plus intensive, plus polluante, où on détruit les écosystèmes pour les adapter à des plantes standardisées, et qui tente d’empêcher les paysans d’éxercer leur métier, de développer leur bon sens dans le plus grand respect de l’environnement. De bonheur en raison de tous ces ilôts de résistance qui se mettent en place. En raison de la clairvoyance et de la détermination de toutes celles et ceux qui sont animés par la même volonté : celle du droit à exercer leur métier, à vivre au Pays, à refuser un système qui nous emmène tous droit dans le mur et qui essaie de nous faire oublier que ce ne sont pas les technoscientifiques, ni même les agronomes qui ont inventé l’agriculture, mais les Paysans.

Christian Vélot

Chercheur, maître de conférences en génétique moléculaire université Paris-Sud,

Responsable d’une équipe de recherche à l’Institut de génétique et microbiologie d’Orsay… et lanceur d’alertes à la Fondation Sciences Citoyennesfsc

Web Masters : Philippe Poux & Gerard Dupin